PARTAGER

Réussir la transition écologique - France en commun

inciter la rechercher à une transition pour se passer du nucléaire.

On a beau dire ce qu'on veut, le nucléaire ne garantit pas notre indépendance, puisque nous n'avons pas les ressources en uranium dans notre sol. Sans compter les risques accidentels. Il faut donc préparer la sortie en investissant énormément dans la recherche des énergies alternatives, et pour cela, nous devons remplacer tous les départs en retraite de nos ingénieurs EDF par des chercheurs dans d'autres domaines afin de travailler le solaire, la géothermie, les énergies marines, etc. Il fauit aussi orienter une partie des 150 milliards d'entretien de vieilles centrales vers la recherche pour pouvoir en sortir dans les 30 ans suivantes.

Soutenez-vous cette idée ?

Pour publier, vous devez être connecté
connectez-vous ou inscrivez-vous

    pam valide l'idée
    a écrit : inciter la rechercher à une transition pour se passer du nucléaire. 2020-11-22 20:04:25 +0100
    cette idée repose sur un contresens total… l’éolien ou le photovoltaique ne garantisse pas plus notre indépendance dans la mesure ou les moyens sont massivement importées ! Par contre, nous avons un stock de combustible nucléaire pour un siècle et nous avons les technologies pour passer à une nouvelle génération où le problème ne se posera plus..
    Par contre les 100 milliards engagés pour les ENR électrique que nous payons tous sur notre facture (CSPE) n’apportent aucune réduction de nos émissions carbonées, puisque le photovoltaique émet 55g de carbone par KWh pour 6g seulement pour le nucléaire (chiffres officiels ADEME)… Si nous avions gardé les 70% de nucléaire et investi ces 100 milliards dans les déplacements non carbonés, nous aurions obtenu des réductions nettes de nos émissions, alors que le bilan actuel est depuis 2015 une hausse régulière… Les modèles des écologistes qui disent pouvoir se passer du nucléaire (comme negawatt), reposent tous sur une forte réduction des besoins, par exemple, il faudrait se déplacer deux fois moins… Sortir du nucléaire, c’est imposer un formidable recul social que paierons bien sûr les couches populaires, les plus riches pouvant continuer à se promener en hélico ou SUV
    lzagorac valide l'idée
    a écrit : inciter la rechercher à une transition pour se passer du nucléaire. 2020-11-19 23:12:48 +0100
    Je ne soutiens pas cette idée.

    En 2019, le mix énergétique français en énergie finale comprend 65% d’énergie fossile, 20% d’électricité d’origine nucléaire et 15% d’origine renouvelable. Fossile + nucléaire = 85% du total. Il est illusoire de s’imaginer en finir avec les deux en même temps tout en garantissant un niveau de vie décent à toutes et tous.

    En dépit de Tchernobyl et Fukushima, l’électricité d’origine nucléaire ne saurait être considérée comme la principale menace écologique, ni en termes de réchauffement climatique, ni en termes d’anthropocène. Le nucléaire qui tue c’est le nucléaire militaire : au total, plus de 2000 essais nucléaires ont eu lieu sur la planète. Comment nier l’impact sur le vivant ? Les munitions à uranium appauvri sont devenues une norme. Là encore, crime écologique.

    Penser un 21ème siècle vivable, c’est commencer par bannir l’arme nucléaires comme ses déclinaisons. Penser un 21ème siècle vivable, c’est penser un mix énergétique qui se débarrasse des énergies fossiles tout en assurant un niveau de vie décent à 8 milliards d’humains. Le défi est suffisamment difficile en lui-même. Evitons de retirer de l’équation la technologie qui offre la meilleure efficacité énergétique.
    pascaldenice valide l'idée

Participer à la coopérative des idées
en 3 étapes

Inscrivez-vous

Pour partager vos idées, vous devez d’abord vous créer un compte : ça prend 2 secondes !

Publiez, partagez vos idées

Santé, travail, sécurité… Publiez et partagez vos idées dans les thèmes de votre choix

Voir les thèmes

Soutenez les bonnes idées

Voter pour soutenir
les meilleures idées en cliquant sur
"Je soutiens"

En savoir plus