PARTAGER

Réussir la transition écologique - France en commun

Remettre le nucléaire au centre de notre politique énergétique

Quelques faits : la France est le troisième pays qui émet le moins de CO2 au kWh en Europe et est capable de produire assez d'énergie pour exporter son énergie à d'autres pays d'Europe tels que l'Allemagne, l'Italie ou l'Angleterre (1). Cette indépendance énergétique, ainsi que cette production d'énergie propre, c'est au nucléaire qu'on la doit. Malgré le fait que les énergies renouvelables occupent un moindre place dans notre mix énergétique qu'en Allemagne par exemple, notre énergie émet malgré tout 6 fois moins de CO2. L'explication est simple : les énergies renouvelable ne sont pas encore prête à remplacer les énergies fossiles pour alimenter les besoins énergétiques d'un pays, et ne le seront probablement pas avant 2050 (2). Nous passer de l'énergie nucléaire avant cette date nous obligerait donc à utiliser des énergies fossiles et à alourdir notre impact écologique de manière drastique, comme le montre le cas de l'Allemagne. Si nous sommes honnêtes dans notre démarche de vouloir réduire au maximum notre impact sur l'environnement, au moins durant notre transition vers les énergies renouvelables, nous devons nous en remettre au nucléaire. En effet seul le nucléaire peut nous permettre de produire de manière non-intermittente une énergie décarbonée (6g de CO2 au kWh selon (3)), indépendamment (ou quasi) des conditions climatiques, et ce sur un espace réduit. Pas besoin de réquisitionner des hectares de terrains pour installer des parcs éoliens ou solaire qu'il faudra remplacer dans la décennie, un seule centrale nucléaire suffit à alimenter les besoins électriques d'une régions entière pour une cinquantaine d'année, voir plus. On en vient presque à se demander le réel intérêt des énergies renouvelables onéreuses en espace, dont la fiabilité dépend des conditions climatiques, dont l'espérance de vie est limité et qui malgré leur étiquette écologique, polluent plus, à production égale, que l'énergie nucléaire (3). Je peut comprendre les craintes de certains qui se rappellent avec émotion le récent accident de Fukushima ou le terrible accident de Tchernobyl. Oui, l'atome peut être dangereux, cela ne sert à rien de le nier, mais il faut remplacer ces accidents dans leur contexte. L'accident de Fukushima est la conséquence d'une catastrophe naturelle qui ne peut pas avoir lieu sur notre territoire. Quand à l'accident de Tchernobyl, il provient d'une faille majeure dans la conception des réacteurs RBMK soviétiques, technologie qui n'est pas présente dans les réacteurs occidentaux. La technologie utilisée par les réacteurs français est beaucoup plus sûre et ne permettrais pas à ce genre d'accident d'arriver. Le nucléaire est une énergie sûre, à partir du moment ou elle est entre de bonne mains. Un point sur lequel je n'argumenterais pas, cela dit, sera celui des déchets nucléaires. Oui, les déchets nucléaires sont un problème sur le long terme, je ne le nie pas. Cela dit, ils représentent un danger moindre que les gaz à effets de serre qui menacent l'avenir de l'humanité de manière immédiate. De plus, le traitement des déchets radioactifs s'améliore avec le temps, on peut espérer que d'ici la fin du siècle, le problème des déchets radioactifs n'en soit plus un, si tant est qu'on finance la recherche sur ces problématiques. Le nucléaire n'est bien sûr pas une solution magique. Il demande un entretien, une main d’œuvre qualifiée et représente bien sûr un pari risqué dont les conséquences, si un évènement extrêmement improbable venait à se produire, seraient désastreuse. D'un autre côté, la quasi certitude d'un scénario apocalyptique dans le cas ou nous n'arriverions pas à réduire nos émissions de CO2 devrait nous pousser à prendre ce pari et à pousser nos voisins à faire le même choix. Sources : (1) : https://www.electricitymap.org/zone/DE?solar=false&remote=true&wind=false (2) : https://davricourt.com/la-france-en-route-vers-100-denergies-renouvelables-en-2050/ (3) : https://www.economiedenergie.fr/les-emissions-de-co2-par-energie/

Soutenez-vous cette idée ?

Pour publier, vous devez être connecté
connectez-vous ou inscrivez-vous

    perrotjacques1 valide l'idée
    a écrit : Remettre le nucléaire au centre de notre politique énergétique 2021-10-10 11:22:26 +0200
    le problème urgent c’est le réchauffement climatique. les déchets sont dangereux pendant plus de 1000 ans mais qu’elle sera la température de la planète dans simplement 100 ans? il faut sérier les problèmes et le premier c’est le réchauffement.
    perrotjacques1 valide l'idée
    soutient l'idée de Kaen Bedehem Remettre le nucléaire au centre de notre politique énergétique je soutiens 2021-10-10 11:22:25 +0200
    athega valide l'idée
    soutient l'idée de Kaen Bedehem Remettre le nucléaire au centre de notre politique énergétique je soutiens 2021-10-06 20:37:27 +0200
    zelig valide l'idée
    soutient l'idée de Kaen Bedehem Remettre le nucléaire au centre de notre politique énergétique je soutiens 2021-10-03 11:50:02 +0200
    juliencoco valide l'idée
    soutient l'idée de Kaen Bedehem Remettre le nucléaire au centre de notre politique énergétique je soutiens 2021-09-11 18:55:03 +0200
    jcg31 valide l'idée
    a écrit : Remettre le nucléaire au centre de notre politique énergétique 2021-09-04 09:53:04 +0200
    Lors du tremblement de terre de Fukushima, les centrales nucléaires du Japon se sont automatiquement arrêtées. C’est le tsunami qui a causé la catastrophe. Celle-ci n’aurait pas eu lieu si l’entreprise privée TEPCO avait fait les travaux nécessaires (ou si une autorité comme l’ASN en France l’y avait obligé) pour protéger les groupes de secours contre un tsunami de 10 m, dont on savait la probabilité très forte. Ces travaux tout à fait réalisables au prix d’un investissement que TEPCO n’a pas voulu faire, profits oblige. Quant à Tchernobyl, c’est le manque de rigueur dans la sûreté et la technologie ancienne du réacteur qui en sont la cause. Dans chaque cas, l’émotion causée par l’accident a été utilisée par certains pour alimenter la condamnation de l’électronucléaire en général, qui fonctionne quand même depuis plus de 50 ans sur la planète sans autres accidents majeurs.
    jcg31 valide l'idée
    soutient l'idée de Kaen Bedehem Remettre le nucléaire au centre de notre politique énergétique je soutiens 2021-09-04 09:53:04 +0200
    staline valide l'idée
    soutient l'idée de Kaen Bedehem Remettre le nucléaire au centre de notre politique énergétique je soutiens 2021-08-23 15:36:17 +0200
    kaenbedehem valide l'idée
    a écrit : Remettre le nucléaire au centre de notre politique énergétique 2021-08-20 16:13:18 +0200
    Ah c’est malin on peut pas mettre de lien en commentaire… Bon copiez les liens suivant après avoir écrit https:// :

    (1) : www.andra.fr/les-dechets-radioactifs/tout-comprendre-sur-la-radioactivite/classification#section-578
    (2) : www.sfen.org/rgn/dechets-radioactifs-verite-faits-exactitude-chiffres
    (3) : www.andra.fr/les-dechets-radioactifs/les-solutions-de-gestion/stockage-profond

    Vidéo :
    www.youtube.com/watch?v=c1QmB5bW_WQ
    kaenbedehem valide l'idée
    a écrit : Remettre le nucléaire au centre de notre politique énergétique 2021-08-20 16:11:40 +0200
    Je me permet de répondre à quelques commentaires, notamment à ceux de vinnica et bess. J’aimerais les mentionner de manière directe pour leur donner un droit de réponse, mais la disposition actuelle de ce site ne me permet pas de le faire, et je trouve ça bien dommage.

    Au sujet des déchets, je vais m’étendre un peu plus sur la question, puisque cela semble être un point important. Tout d’abord, il faut savoir que les déchets dangereux, c’est à dire de forte activité à durée de vie longues (je regroupe ici les déchets HA et MA-VL (1)), produits essentiellement par les centrales nucléaires, ne représentent qu’une très faible portion des déchets radioactif présent actuellement sur le sol français : environ 3% (2). Ce sont ces déchets là dont il faut ce méfier et qui sont enfouis dans des centres de stockages spécialisés. Pour donner des chiffres concrets, en 2015, 50000 m^3 avaient déjà été produits jusque là (1), c’est à dire que depuis que nous avons commencé à utiliser l’énergie nucléaire, soit en 1957, nous n’avons produit “que” 50000 m^3 de déchets nécessitant un stockage particulier, ce qui, en assumant une production constante des déchets depuis cette date (ce qui est une approximation grossière, je le conçois tout à fait), ramène à une production de 1000 m^3 de déchets potentiellement dangereux par an, soit un cube de 10 mètre de côté pour une production annuelle sur l’ensemble du territoire, ce qui est une quantité tout à fait gérable.
    Quand à la sécurité des centres de stockage, j’aimerais vous rediriger vers une page décrivant en détail le confinement des déchets radioactifs de haute activité à durée de vie longue (3), et j’aimerais ensuite que vous me disiez comment vous estimez qu’une fuite serait “inévitable”, d’autant plus dans les 100 années à venir. Ces sites ont été spécialement conçus pour contenir de manière sûre les déchets à risque sur toute leur durée de désintégration par des ingénieurs hautement qualifiés, alors j’aimerai bien savoir comment, selon vous, une fuite serait inévitable.
    Enfin,comme dernier mot sur le sujet des énergies renouvelables, j’aimerais rappeler que la nature hautement intermittentes de ces énergies nous forcerait à devoir produire de manière durable plus d’énergie que nous n’en consommons réellement afin de pouvoir la stocker pour l’utiliser lors des période de creux énergétique, un processus qui, au passage, provoque des pertes d’énergie (30% de pertes). Ce sont également des énergies non pilotables, ce qui fait que nous serions incapable de contrôler notre production énergétique si cela venait à être nécessaire, et que nous pourrions être amenés à perdre notre souveraineté énergétique comme, encore une fois, nos voisins allemands (Voir source 1 du texte principal). J’ajouterais que je trouve la prédiction du 100% renouvelable d’ici 2040 très optimiste, et que j’aimerais bien avoir la source de cette prédiction (Il ne suffit pas d’affirmer des choses, il faut également montrer que les informations sont vérifiées. Vous noterez que j’ai donné la source de toutes les affirmations que j’ai développés dans mon argumentaire. ). Mais quand bien même y arriverions nous, combien d’hectares seraient nécessaires pour pallier à nos besoins énergétiques ? Comment pallieront-nous l’intermittence de ces énergies sans source d’énergie pilotable ? Comment pourrions nous combler nos besoins énergétique jusqu’à que cet objectif soit atteint ? Et est-il vraiment plus écologique de produire plus de gaz carbonique (l’énergie nucléaire étant la source d’électricité la plus propre en terme d’émission de CO2 au GWh), dont la menace sur notre environnement est d’autant plus grave que celle posée par des déchets à l’état solide stockés de manière contrôlée ? Si vous disposez d’une étude réaliste affirmant que nous pouvons subvenir à nos besoins uniquement avec des énergies renouvelables, je serais intéressé de la lire. En attendant, les problèmes posés par les énergies renouvelables me semblent trop importants pour qu’on remplace notre énergie nucléaire qui nous assure à la fois une production d’énergie fiable et écologique de manière sûre. Pour vous en convaincre, je vous redirige vers une vidéo (en anglais, malheureusement) qui corrige les clichés sur la dangerosité de l’énergie nucléaire. Libre à vous de la regarder ou non.

    (1) : https://www.andra.fr/les-dechets-radioactifs/tout-comprendre-sur-la-radioactivite/classification#section-578
    (2) : https://www.sfen.org/rgn/dechets-radioactifs-verite-faits-exactitude-chiffres
    (3) : https://www.andra.fr/les-dechets-radioactifs/les-solutions-de-gestion/stockage-profond

    Vidéo :
    https://www.youtube.com/watch?v=c1QmB5bW_WQ
    guy valide l'idée
    a écrit : Remettre le nucléaire au centre de notre politique énergétique 2021-08-19 02:49:39 +0200
    Je n’ai rien à rajouter. Même les éoliennes ne tiennent pas leur promesse et cause des oppositions frontales ( voir la baie de St Brieuc 22 ) . Tout est dit
    guy valide l'idée
    soutient l'idée de Kaen Bedehem Remettre le nucléaire au centre de notre politique énergétique je soutiens 2021-08-17 20:29:41 +0200
    vinnica valide l'idée
    a écrit : Remettre le nucléaire au centre de notre politique énergétique 2021-08-17 10:03:03 +0200
    C’est faux, les dernières études montrent qu’avec de l’investissement massif aujourd’hui le mix 100% renouvelable permettra de répondre d’ici une vingtaine d’année aux besoins. ll faut investir dans la production mais aussi dans le réseau et la régulation d’électricité mais techniquement c’est possible. Après il ne faut pas avoir peur de transformer notre industrie, de former les salariés…
    Et surtout, que fait-on des déchets nucléaires ? Les système d’enfouissement ne garantissent pas le sécurité, et des fuites seront inévitables, oui pas aujourd’hui, pas dans 20 ou 30 ans , mais dans 100 ans peut-être. Malgré tout cela reste un crime à mon sens.
    bess valide l'idée
    a écrit : Remettre le nucléaire au centre de notre politique énergétique 2021-08-05 07:56:28 +0200
    Bonjour,
    il est clair pour moi que le nucléaire est déjà au centre de notre politique énergétique et vous éludez un peu vite le sujet des déchets. OK, il ne faut pas tenir un discours apocalyptique et le nucléaire nous permet d’avoir une énergie propre à court terme et surtout à un cout raisonnable, mais il faut soutenir une transition vers les énergies renouvelables. Je soutiens l’idée du fonds pour l’investissement vers les énergies propres, en particulier sur le fait que les entreprises et surtout les contributeurs qui ont de l’argent soient sollicités (comprendre ici ceux qui seraient susceptibles de payer l’ISF). Sur la forme, je pense que notre avenir est d’arrêter de cliver à tout prix : peut-être que l’ISF d’hier pourrait devenir pour ceux-là la CPEP (contribution pour une énergie propre), je pense que cela changerait leur approche du sujet. Merci pour nos échanges
    thallium201 valide l'idée
    soutient l'idée de Kaen Bedehem Remettre le nucléaire au centre de notre politique énergétique je soutiens 2021-07-14 12:23:25 +0200
    corentinq valide l'idée
    soutient l'idée de Kaen Bedehem Remettre le nucléaire au centre de notre politique énergétique je soutiens 2021-07-11 20:55:01 +0200
    kaenbedehem valide l'idée
    a écrit : Remettre le nucléaire au centre de notre politique énergétique 2021-07-08 13:36:43 +0200
    C’est possible d’éditer un commentaire ? J’avais mis des paragraphes pour que le texte soit lisible mais on dirait qu’ils n’ont pas survécu à l’envoi.
    kaenbedehem valide l'idée

Participer à la coopérative des idées
en 3 étapes

Inscrivez-vous

Pour partager vos idées, vous devez d’abord vous créer un compte : ça prend 2 secondes !

Publiez, partagez vos idées

Santé, travail, sécurité… Publiez et partagez vos idées dans les thèmes de votre choix

Voir les thèmes

Soutenez les bonnes idées

Voter pour soutenir
les meilleures idées en cliquant sur
"Je soutiens"

En savoir plus