PARTAGER

Agir pour la paix et la coopération en Europe et dans le monde - France en commun

Ne plus posséder d'arsenal nucléaire

Notre arsenal nucléaire nous coûte un argent fou, plusieurs milliard par an rien qu'en entretien. Il n'est absolument d'aucune utilité pour garantir notre indépendance, (bien des pays qui n'ont pas la bombe sont tout aussi indépendant que nous). Les organismes stratégiques sont unanimes pour dire que les plus grandes menaces pour la France, sont le terrorisme et le Cyber-terrorisme où notre arsenal nucléaire brille par son inutilité. Alors faisons des économies la dessus cela pourrait largement servir à d'autre projets plus constructifs comme aider à financer les retraites par exemple.

Soutenez-vous cette idée ?

Pour publier, vous devez être connecté
connectez-vous ou inscrivez-vous

    gl valide l'idée
    a écrit : Ne plus posséder d'arsenal nucléaire 2021-06-26 09:26:58 +0200
    Je me permets de préciser mon propos.
    Étant visiblement assigné à des appartenances ou identités d’impérialiste et autres sobriquets accompagnés de guillemets, je me trouve face à une tentative de disqualification d’une opinion par la disqualification de celle ou de celui qui l’exprime. Ce n’est pas très intéressant pour éclairer le sujet.
    En effet, j’insiste sur la priorité à donner à l’élimination des causes de la guerre et des moyens de la mener.
    Je pense qu’actuellement l’ordre international est dominé par une puissance peu contestée et que, selon sa volonté (bonne ou mauvaise, là n’est pas la question), cette puissance est en capacité d’imposer sa volonté, de permettre ou d’empêcher, par la violence si nécessaire (ou simplement si c’est plus commode). La somme et l’échelle des engagements menés par les USA et ses alliés depuis 1945 le démontre.
    Il me semble que cette position hégémonique est dangereuse et peut le devenir davantage. Par exemple, si d’autres puissances contestent cette hégémonie, une des volontés de cet état peut être de ressouder ses alliés contre un adversaire réel ou supposé et de mettre à l’épreuve ces allégeances. Cela peut prendre des tours funestes.
    Avoir la possibilité de ne pas s’aligner sur un protecteur (ou ne pas déléguer à celui si la réflexion stratégique) ou tenir en respect un adversaire (là aussi réel ou supposé) c’est se mettre en capacité de porter une vision originale du monde : reste à en définir en quoi elle constitue.
    Je réaffirme mon opinion : se passer de la dissuasion nucléaire dans le monde tel qu’il est et non tel que nous le voulons revient à affaiblir les capacités à agir positivement sur le destin de l’humanité et, a minima, sur celui des Françaises et des Français.
    J’essaye d’avoir une analyse géopolitique circonstanciée mais les buts ne diffèrent pas sur la nécessité, à terme, de se débarrasser des armes de destruction massive.
    lzagorac valide l'idée
    a écrit : Ne plus posséder d'arsenal nucléaire 2021-06-25 23:56:56 +0200
    Le traité de l’ONU d’interdiction des armes nucléaires a été voté le 7 juillet 2017 par l’assemblée générale des Nations Unies. Après 50 ratifications, il est entré en vigueur le 28 janvier 2021. L’arme nucléaire est donc aujourd’hui illégale selon le droit international. Mais pour certains, respecter le droit international serait aller à l’encontre du multilatéralisme.

    Derrière le prétexte de la lutte contre l’impérialisme US se cache systématiquement le désir de préservation du pré carré français. Cette préservation serait justifiée selon l’idée que “La possession des armes nucléaire permet donc de niveler le rapport de puissance”.
    Mais en ce cas comment justifier que seules 9 nations sur 197 la possèdent ? Pour que chaque nation puisse “niveler” son rapport de puissance, ne faudrait-il pas armer les 188 autres nations ? Nul doute que c’est hors de question pour les tenants de la “dissuasion” française. Les 188 ne seraient-ils là que pour subir les excès de testostérone des 9 ?

    Mais lorsqu’on gratte un peu plus, on tombe à 5 (et non plus 9). Car seuls USA, Russie, Chine, Royaume-Uni et France sont membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU en plus d’être des nations détentrices de la seule arme pouvant annihiler l’humanité et la vie sur la planète. La peur des tenants de la “dissuasion” est de se voir “éjecté” du statut de membre permanent avec droit de véto sur toute décision de ce même Conseil. La préservation du pré-carré français s’avère bien la revendication d’un impérialisme français.

    C’est là un combat d’arrière-garde. L’ONU a en effet été fondée en 1945 sur les bases de la défaite des forces de l’axe et avec des décolonisations en perspective. Son architecture, qui n’est qu’une forme possible de concrétisation de la Charte fondatrice des Nations Unies, a donc été créée selon les rapports de forces et besoins de l’époque. Cela est sans doute particulièrement vrai s’agissant du Conseil de sécurité : 5 membres permanents car déclarés vainqueurs de la 2ème guerre mondiale, dotés d’un droit de véto pour contrôler les évolutions à venir et notamment les modalités et rythmes de décolonisation. Ce modèle est complètement dépassé : en 2020 être le vainqueur de la 2ème guerre mondiale ne justifie plus du tout un tel pouvoir, et l’échec des Etats africains faussement décolonisés avec des chefs d’Etat aux ordres ou remplacés est patent.

    Durant les années 1960, USA et URSS se livrèrent à une course à l’Espace pour démontrer qui était le meilleur. L’URSS a perdu la bataille et cette défaite fut réellement le point de bascule dans la course entre les deux systèmes. Aujourd’hui on voit les USA, la Chine, et même l’Inde envoyer des engins vers Mars. Les USA dominent encore mais la Chine impressionne et elle seule a réussi à poser une engin sur la face cachée de la lune. Mais où est la France ?

    La France est aux abonnés absents dans la course à l’Espace, notamment parce que, avec Macron, elle préfère gaspiller ses milliards pour “moderniser” des engins génocidaires et écocidaires qui, au mieux, ne seront jamais utilisés, et au pire extermineront des peuples, voire l’humanité entière. Et elle le fait en foulant au pied le traité de non prolifération qu’elle oppose au nouveau traité d’interdiction complète.

    C’est d’ailleurs le comble du ridicule. Le TNP a en effet été voté en AG des Nations-Unies en 1968 et est entré en vigueur en 1970. La France l’a combattu becs et ongles durant 22 ans avant de capituler en 1992 : trop de nations l’ayant rejoint sa position était devenue instable. Mais aujourd’hui, la France combat bec et ongles le TIAN de 2017 entré en vigueur en 2021. La pression menace d’être bien plus forte que pour le TNP car elle est à la fois externe et interne. Il existe en effet un appel des villes et territoires. En France, 50 villes (dont Paris et Lyon) l’ont déjà rejoint. Aujourd’hui 25 juin Villeurbanne vient de le faire. Aux USA des Etats comme la Californie et des villes comme Washington DC l’ont fait.

    Alors que faire ? Poursuivre le combat d’arrière garde avant de capituler comme pour le TNP en 1992, ou prendre les devants ?

    En prenant les devants, la France pourrait retrouver sa voix singulière dans le concert international. La France, 1ère puissance nucléaire et 1er membre permanent du Conseil de sécurité, usant de son pouvoir pour respecter une décision de l’assemblée générale des Nations-Unies et non pour aller à son encontre comme le font les USA aurait un retentissement extraordinaire : comme en 2003 mais à la puissance 10. Et nous serions loin d’être isolés puisque plusieurs Etats membres de l’OTAN de de l’UE l’ont déjà rejoint et que 2 ex secrétaires généraux de l’OTAN demandent à ce que chaque membre de l’OTAN le rejoigne : l’entrée en vigueur du TIAN met un énorme bazar à l’OTAN et c’est tant mieux ! Il faut profiter de l’avantage pour enfoncer le clou : en sortant simultanément de l’arme nucléaire et de l’OTAN, nous pourrions porter un coup fatal à cette alliance qui se qualifie elle-même “d’alliance nucléaire”. Nous pourrions également proposer des coopérations avec les autres nations qui refusent l’arme nucléaire et les alliances malsaines comme l’OTAN. Sur le plan diplomatique cela pourrait prendre la forme d’un nouveau mouvement des non-alignés.
    gl valide l'idée
    a écrit : Ne plus posséder d'arsenal nucléaire 2021-06-25 17:15:23 +0200
    Hélas, je pense que la dissuasion est nécessaire et fait partie de moyens qui offrent des capacités intéressantes dans une vision progressiste.
    Posséder et pouvoir mettre en œuvre l’arme nucléaire de manière autonome et tout azimut permet de ne pas dépendre du bouclier nucléaire des USA et donc avoir la possibilité d’un dialogue stratégique avec tout partenaire ou adversaire potentiel : il laisse davantage les mains libre dans la stratégie de défense et dans les relations internationales (pourquoi pas sortie de l’OTAN, constitution d’autres alliances etc.).
    Remettre en cause cet acquis à l’histoire et au poids douloureux, c’est aussi aller contre le multilatéralisme : les membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU sont des puissances nucléaires. Abandonner l’arme atomique serait créer un précédent ouvrant la voie soit à l’exclusion de la France du statut de membre permanent, soit permettre à de nouveaux membres de s’y joindre, ce qui diminuerait le poids relatif de notre République.
    Enfin, ce serait nous affaiblir par rapport à la puissance de référence et hégémonique : les USA qui sont aujourd’hui inégalés quels que soit le critère de jugement de la puissance ou de capacité.
    La possession des armes nucléaire permet donc de niveler le rapport de puissance là où – là aussi – les USA dominent en terme de capacités militaires conventionnelles (et sont donc davantage enclins à projeter leurs forces pour défendre leurs intérêts ou leur vision du monde).
    Enfin, l’entretien des savoirs faire et moyens techniques qui permettent l’autonomie stratégique a des répercussions positives car obligent à des activités de recherche à la mise en œuvre industrielle. Par exemple les vecteurs de la dissuasion alimentent et sont alimentés par l’industrie spatiale, cette dernière offrant des services indispensables dans la météorologie, les télécommunications, l’agriculture etc.
    Le désarmement conventionnel et l’apaisement des relations internationales me semblent être des préalables à tout désarmement nucléaire et la continuité de la dissuasion me semble encore plus nécessaire lorsque que l’on souhaite modifier les rapports de puissance et l’ordre international.
    lzagorac valide l'idée
    a écrit : Ne plus posséder d'arsenal nucléaire 2021-06-24 16:48:00 +0200
    Sortir de L’OTAN et sortir de l’arme nucléaire sont les deux faces de la même pièce.

    Les armes nucléaires sont le 1er danger pour l’humanité et la vie sur la planète.

    Les armes nucléaires sont aujourd’hui illégales selon le droit international. En aucun cas respecter ce droit ne revient à un choix unilatéral. C’est au contraire refuser de le respecter qui relève de l’unilatéralisme.

    La France des Pompidou-Giscard-Mitterrandvs’est opposée bec et ongles au traité de non prolifération (TNP) jusqu’en 1992 où elle a fini par le rejoindre ça sa position devenait intenable : trop d’états l’avaient déjà rejoint.

    Aujourd’hui, encore et toujours contre le droit international, la France de Macron s’accroche bec et ongles au TNP contre le Traité d’interdiction de 2017. Heureusement que le ridicule tue plus les nations…

    Hiroshima c’était une explosion de 35KT.

    La France utilise aujourd’hui le missile ASMP-A de 300KT pour sa force aéroportée, et effectue régulièrement des exercices d’attaque préventive (Poker Nucléaire et Mission Excalibur).

    La France à testé en 2020 et 2021 le nouveau missile M51 pour ses sous-marins d’attaque. Un missile M51 peut contenir jusqu’à 10 ogives de 300KT chacune avec une trajectoire indépendante pour chacune d’entre elles.

    Le PCF ne peut pas soutenir une telle menace impérialiste sur le monde, fut-elle française. Nous devons au contraite porter une France ambitieuse, pour la paix et la culture de paix, pour le respect du droit international et l’amitié entre les peuples, pour des Nations Unies enfin respectueuses de leur propre Charte.
    tankietaquin valide l'idée
    a écrit : Ne plus posséder d'arsenal nucléaire 2021-01-04 20:57:18 +0100
    Si désarmement nucléaire il y a, il ne doit pas être unilatéral sous peine de voir la France se voir imposer des politiques en matière de défense par des alliés qui auront eux décidé de la garder. Outre-manche, l’ancien dirigeant du Labour Party, Jeremy Corbyn, était soutenu par les camarades du Communist Party of Britain et du New Communist Party. On peut donc le prendre pour l’équivalent d’un candidat communiste. Celui-ci a perdu énormément de soutiens justement parce que dans son combat contre l’arme nucléaire, lui et ses partisans considéraient que le désarmement unilatéral était un premier pas vers le désarmement général. Or, non seulement il a perdu des voix (centristes, certes) pour cette raison, mais on peut également juger ce raisonnement. La Libye de Gaddafi envisageait de se doter de l’arme nucléaire pour défendre son pays d’une invasion. Après avoir abandonné ce projet en 2003, il a fallut moins de 10 ans pour qu’une invasion ne mène le pays à la ruine. Inversement, c’est aujourd’hui la possession de l’arme nucléaire qui empêche qu’une guerre ouverte ne se produise entre l’Inde et le Pakistan, ou que la Corée du Nord ne soit envahie. Une France dirigée par un parti communiste sera attaquée de toute part par les forces anticommunistes, et notamment nos alliés d’aujourd’hui. Se débarrasser de la dissuasion nucléaire c’est non seulement prendre le risque de voir notre gouvernement, même respectant les lois de la 5eme République, renversé, et d’en plus handicaper la France face aux forces qui n’attendent que son affaiblissement. Je suis donc absolument contre la mesure proposée ici.
    lzagorac valide l'idée
    a écrit : Ne plus posséder d'arsenal nucléaire 2020-11-15 18:33:51 +0100
    Je soutiens pleinement cette idée qui va dans le bon sens de l’histoire : les armes nucléaires seront illégales à compter du 22 janvier 2021.
    lzagorac valide l'idée
    soutient l'idée de Christian Texaud Ne plus posséder d'arsenal nucléaire je soutiens 2020-11-15 18:33:50 +0100
    Thierry Avelez valide l'idée
    soutient l'idée de Christian Texaud Ne plus posséder d'arsenal nucléaire je soutiens 2020-10-13 18:30:37 +0200
    yohooo valide l'idée
    soutient l'idée de Christian Texaud Ne plus posséder d'arsenal nucléaire je soutiens 2020-09-16 14:17:04 +0200
    darlma valide l'idée
    soutient l'idée de Christian Texaud Ne plus posséder d'arsenal nucléaire je soutiens 2020-09-15 18:17:16 +0200
    yk valide l'idée
    a écrit : Ne plus posséder d'arsenal nucléaire 2020-09-15 13:45:18 +0200
    “bien des pays qui n’ont pas la bombe sont tout aussi indépendant que nous”

    Ils sont prisonnier des armes nucléaires des autres…
    houle valide l'idée
    a écrit : Ne plus posséder d'arsenal nucléaire 2020-09-15 11:32:22 +0200
    La renonciation à l’arme nucléaire est essentiel pour “agir pour la paix” , préoccupation qui a un peu déserté notre discours . Aussi cette renonciation doit se concevoir dans le cadre d’une bataille diplomatique , un encouragement aux autres pays à faire ce pas nécessaire pour cesser de vivre sur une poudrière et pour envisager de régler les conflits autrement que par la confrontation. Parce que chacun doit pouvoir trouver sa place sur cette terre.
    houle valide l'idée
    soutient l'idée de Christian Texaud Ne plus posséder d'arsenal nucléaire je soutiens 2020-09-15 11:32:21 +0200
    furetpointcom valide l'idée

Participer à la coopérative des idées
en 3 étapes

Inscrivez-vous

Pour partager vos idées, vous devez d’abord vous créer un compte : ça prend 2 secondes !

Publiez, partagez vos idées

Santé, travail, sécurité… Publiez et partagez vos idées dans les thèmes de votre choix

Voir les thèmes

Soutenez les bonnes idées

Voter pour soutenir
les meilleures idées en cliquant sur
"Je soutiens"

En savoir plus